2882 inscrits
313 commentaires

Crédit Mutuel : le documentaire sur l’évasion fiscale crédible ?

A moins d’avoir été coupé du reste du monde durant quelques jours, vous n’avez pas pu faire autrement que d’entendre parler du fameux documentaire interdit d’antenne sur Canal+ et qui mettrait en évidence le fait que le Crédit Mutuel ferait de l’évasion fiscale. Après sa diffusion sur France 3, ce documentaire est-il crédible ?

Une affaire qui dérange

Tout comme la BNP Paribas qui est empêtrée dans une affaire de blanchiment d’argent en Argentine, c’est au tour du Crédit Mutuel d’être montré du doigt pour des soupçons d’évasion fiscale, tout du moins si l’on en croit le documentaire diffusé sur France 3 le 7 octobre dernier.

Initialement commandée par Canal+, puis finalement interdite de diffusion (comprenez par là, une censure qui n’avoue pas son nom) par Vincent Bolloré, l’investigation relative au Crédit Mutuel a finalement été diffusée par le service public. Crédit Mutuel Si les faits se révélaient exacts, cela signifierait que la Banque Pasche, filiale du Crédit Mutuel dans la Principauté de Monaco, serait au cœur d’une évasion fiscale au profit d’un certain nombre de ses clients fortunés.

Ce seraient trois banquiers de cet établissement qui auraient remonté à leur hiérarchie le fait que d’importantes sommes d’argent en espèces arrivaient au comptoir, et de manière régulière. En réponse, ils auraient été licenciés pour différents motifs. Ces trois employés sont alors devenus des lanceurs d’alerte, ce qui a permis aux journalistes de réaliser ce documentaire et de l’étayer de nombreuses preuves.

Si vous doutez encore de la véracité de ce documentaire, il faut garder en mémoire que c’est suite à des échanges téléphoniques entre le grand patron du Crédit Mutuel et celui de Canal+ (Vincent Bolloré) que le documentaire a été censuré.

De plus, ce n’est pas la première fois que le Crédit Mutuel se retrouve ainsi dans le collimateur de la justice. En France et chez nos voisins suisses, cette banque fait en effet l’objet de plusieurs enquêtes, en particulier pour « démarchage illicite et blanchiment de fraude fiscale aggravée ».

Bien évidemment, les journalistes n’ont fait que soulever le pot aux roses, d’autres révélations ne manqueront pas de grossir prochainement le dossier.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

counter stats