2882 inscrits
313 commentaires

Glossaire financier A-I

Achats / Ventes en carnet : A un instant donné, les ordres en carnet comprennent : – les ordres que vous avez passés mais qui ne sont pas encore exécutés sur le marché, – les ordres exécutés ce jour.

Action : Titres émis par une société de capitaux, représentatifs d’une partie du capital de cette société. Il est remis en contrepartie d’un apport (en numéraire ou en nature) et donne à son propriétaire un droit à l’information sur la marche de la société, un droit de vote aux assemblées générales et, si les résultats le permettent, un droit aux dividendes.

Agirc : Association générale des institutions de retraite complémentaire des cadres, créée le 1er avril 1947. Depuis le 1er janvier 1974, tous les salariés cadres cotisent obligatoirement à une caisse de retraite complémentaire affiliée à l’Agirc.

Arrco : Association des régimes de retraite complémentaire, créée le 8 décembre 1961. Depuis le 6 juin 1973, tous les salariés cotisent obligatoirement à une caisse de retraite complémentaire affiliée à l’Arrco.

Assurance décès : Mécanisme de protection contre les conséquences du décès. L’assuré verse à fond perdu des sommes modérées. S’il vient à décéder pendant la période de validité du contrat, le bénéficiaire reçoit de l’assureur un capital important.

Assurance vie : Mécanisme d’épargne à long terme bénéficiant d’un régime fiscal privilégié, tant au regard de l’imposition des gains que des droits de succession.

Avoir Fiscal : Les dividendes d’actions françaises donnent droit à un avoir fiscal de 50% de leur montant pour les investisseurs particuliers. Il s’agit d’une créance sur le Trésor.

Bourse : Marché où sont confrontées l’offre et la demande de valeurs mobilières et de marchandises. On distingue ainsi la Bourse des valeurs et la Bourse des marchandises ou Bourse de Commerce. La Bourse française est organisée autour de trois marchés :

  • le Premier Marché où sont cotées les principales valeurs de la Bourse;
  • le Second Marché : marché accessible aux entreprises de taille moyenne qui souhaitent trouver les fonds nécessaires à leur développement;
  • le Nouveau Marché destiné aux entreprises à fort potentiel;
  • le Marché OTC où ne figurent que des titres à faible volume de transactions.

Le marché primaire est le marché sur lequel les valeurs mobilières sont émises. Le marché secondaire est celui où sont échangés des titres déjà émis.

Capitalisation : Dans le vocabulaire financier de l’épargne, ce terme désigne la technique qui consiste à ajouter, généralement en fin d’année civile, le montant des gains acquis durant l’année au montant du capital. Le nouveau capital ainsi obtenu rapportera lui-même des intérêts l’année suivante. En matière de retraite, ce terme s’oppose à “répartition”. Il désigne la technique qui consiste à placer sur les marchés financiers les sommes versées par les actifs. Quand ces derniers prendront leur retraite, le capital accumulé, grossi des gains financiers probables, sera réparti entre eux sous forme de pensions viagères.

COB : La Commission des Opérations de Bourse est un organisme public, chargé de la surveillance des marchés, de leur transparence et de la diffusion d’une juste information. La COB a aussi pour mission de veiller à la protection de l’épargne investie en valeurs mobilières et de tous les placements qui font appel public à l’épargne.

Code Sicovam : Il s’agit d’un code spécifique attribué à chaque valeur cotée sur le marché. Il se trouve dans tous les journaux ayant une rubrique Bourse, souvent proche du libellé de la valeur.

Comptant : Avant le 25 septembre 2000, le Comptant était un compartiment du Premier Marché sur lequel les achats étaient réglés au comptant à l’issue de la transaction. Avec la réforme du Règlement Mensuel et la généralisation du « tout comptant », ce compartiment a disparu.

Compte titres : Compte ouvert au nom du titulaire dans une banque, une société de Bourse, une société de gestion de portefeuille, où sont inscrits les titres côtés en Bourse (actions, obligations ou autres) qu’il achète.

Cotisation : Somme prélevée sur les revenus d’activité d’un individu pour alimenter un régime de retraite. La majeure partie de ces cotisations est obligatoire.

Coupon : Intérêt versé annuellement au détenteur d’une obligation.

Couverture : Il faut distinguer la couverture titres de la couverture espèces.

  • La couverture titres s’applique lors d’un ordre de vente. Elle correspond au principe selon lequel vous ne pouvez pas vendre plus de titres que ceux que vous détenez. Pour la déterminer, il faut tenir compte de votre stock de titres en portefeuille additionné des titres achetés et soustrait des titres vendus, ou en cours de vente, pendant le mois boursier.
  • La couverture espèces est à considérer pour un ordre d’achat. Elle repose sur le principe que vous ne pouvez pas acheter plus de titre que votre couverture espèces ne vous le permet. La couverture espèces est calculée en fonction de votre pouvoir d’achat. A ceci sera ajouté le montant des ventes effectuées au cours du mois, et déduit les achats du mois.

En résumé :

- Couverture titres = stock de titres que vous détenez + (titres achetés – titres vendus) au cours du mois boursier
- Couverture espèces : pouvoir d’achat + (titres vendus – titres achetés) au cours du mois boursier.

Fonds commun de placement : Portefeuille de titres géré par un professionnel et proposé par un établissement financier ou une banque. Le souscripteur, qui détient l’équivalent d’une tranche de portefeuille, peut entrer et sortir aisément du FCP.

Fonds de pension : Mécanismes d’épargne par capitalisation pour la retraite, largement employés dans certains pays, mais qui n’existent pas encore en France.

Fonds profilé : Produit d’épargne composé de valeurs mobilières (actions, obligations, titres monétaires…) gérées par un professionnel. L’épargnant choisit entre trois profils qui, du fait de leur composition, présentent des niveaux de risques différents : prudent, équilibré, dynamique. Sur le long terme, (au-delà de cinq à dix ans), les fonds les plus risqués (dynamiques) sont supposés réaliser la meilleure performance.

Inflation : Phénomène lié à la dépréciation monétaire ou encore à la hausse des prix. Une forte inflation diminue le pouvoir d’achat d’une personne qui dispose d’un revenu fixe-salaire ou rente.

Intérêts capitalisés : Cette Opération consiste à capitaliser les intérêts et donc à servir des « intérêts sur les intérêts ». Egalement : intérêts composés.

Intérêts courus: Fraction des intérêts annuels d’une obligation acquise à une date donnée. Les intérêts courus sont calculés en fonction du nombre de jours écoulés depuis le détachement du dernier coupon.

Intérêts simples : Cette opération consiste à servir des intérêts échus à date déterminée; il n’y a pas d’intérêts sur les intérêts.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

counter stats