2261 inscrits
313 commentaires

Marre des banques

Marre des banques à permis d’aider plus de vingts personnes à cette date. Nous avons permis le financement par le biais d’entreprises, personnes ou encore organismes de pret autre que les banques.

Nous nous efforçons chaque jours de diriger les entreprises en difficulté vers nos partenaires de confiances.
Pas de blabla, si vous correspondez aux critères, vous obtenez votre financement, votre pret ou votre avance de credit pour avancer dans votre vie de chef d’entreprise.

Continuez à soumettre vos demandes, nous allons vous aider  !

Edit : 15 juillet 2012
A ce jour, le site marre des banques regroupe plus de 600 inscrits.
Environ 80 dossiers ont été traités et ont abouti à une solution de financement.
120 solutions ont été apportés, contact avec un avocat, contact d’une banque, et aides diverses.

4 comments

  1. Jacques /

    J’ai perdu mon entreprise il y a quelques années. Pour faire simple et ne pas vous ennuyez avec un long discours, nous avons subi deux sabotages, un premier physique (désherbant et chlore dans des cuves d’engrais) puis un second avec destructions de documents, manipulations et falsifications de notre comptabilité puis enfin détournement de fonds.

    Je surveillais mes comptes toutes les semaines.

    Cette action a été possible avec la connivence de banquiers, de comptables et de quelques autres personnes.

    Lorsque j’ai voulu me défendre j’ai subi des pressions que l’on peut appeler menaces . A cette époque je n’ai rien dit pour protéger ma famille. Cela fait douze ans que nous vivons dans l’incertitude et il y a quelques jours, j’ai reçu une n-nième lettre recommandée. Alors je me suis dit que cela suffisait, que j’allais parler, me battre, et organiser cette défense.

    Je ne suis pas un cas isolé. Il y a en France des employés de banque qui gravissent l’échelle sociale ou s’enrichissent en faisant quelques « saloperies » de ce genre. Comment ! c’est très simple.

    Vous repérez un projet intéressant, un concurrent qui dérange vos « amis «. Vous accordez au chef d’entreprise une facilité de trésorerie. Vous le mettez en confiance, ensuite vous rédigez sans forcement lui en parler un ou deux notes un peu alarmantes pour votre hiérarchie, pour préparer le terrain. Puis vous demandez le remboursement de cette facilité rapidement à un moment ou l’entreprise à besoin de cet argent, et le tour est joué !

    Expliquez son histoire (même sur un forum) tout le monde s’en fiche. Pour les gens, vous êtes un imbécile de s’être fait avoir ou vous n’avez pas su gérer vos affaires, point.

    Les structures de l’état (justice, administration etc, etc) se contentent de cette explication, c’est plus simple pour tout le monde.

    Je veux créer une association active de défense contre les banquiers et comptables voyous.

    Dans ces épreuves on est seul, je souhaite rassembler toutes les personnes victimes de ces escroqueries. Il existe en effet de nombreuses méthodes pour détruire une entreprise, un concurrent, un projet. (Vous demandez à une personne complice de se faire embaucher par exemple, il en existe beaucoup d’autres)

    .Jamais ces affaires ne sont retenues par la Justice, s’intéressera t- elle un jour ces affaires ??? En matière économique, il est de bon ton pour sa carrière de savoir choisir ses délinquants.

    Il est indispensable qu’une structure existe pour apporter un soutien aux situations les plus difficiles

    Je souhaite créer cette structure

    J’ai des idées pour éradiquer ce mal

  2. PARA_BELLUM /

    Un message qui me fait chaud au coeur et en même temps un froid dans le dos. Je suis tout autant dégouté que vous des charlatant et voyous de tous les côté.
    Ce qui me fait le plus mal c’est d’avoir perdu mon entreprise sans faire tomber la banque avec moi ( aucun crédit, ni réserve )
    C’est bien dommage de se mouiller quand eux ne le font pas.
    Si vous vous battez, c’est avec plaisir que je vous aiderai dans vous combat. Hesitez pas à me contacter. Notre blog relaierai également votre combat!

  3. em57 /

    Je vous écris pour vous soumettre mon problème et voir si vous pouvez m’aider.

    J’ai créé un institut de beauté en 2004, jusque là tout va bien, puis un 2ème en 2008.
    J’ai alors fait un emprunt hypothécaire pour lequel le capital restant dû est de 70000€.
    L’institut n’a pas du tout fonctionné car le choix de l’emplacement était plus que mauvais.
    J’ai donc galéré pendant 2 ans durant lesquels j’ai cumulé les dettes pour finalement fermer en janvier dernier.

    Du coup j’ai trouvé un nouveau local bien placé pour pouvoir remonter mon institut, surtout que j’ai tout le matériel et le mobilier pour travailler.
    Je me suis mis en recherche d’un nouveau financement et toutes mes demandes ont été refusées.
    Les motifs de refus sont l’endettement trop important, mauvais bilan et absence d’apport personnel.

    Mon chiffre d’affaires sur le 1er institut n’étant pas suffisamment important pour couvrir les dettes, je ne peux pas rester dans cette situation.

    J’ai besoin d’un minimum de 35000€ pour finaliser ce projet sans BFR, 40000€ avec BFR.

    Merci pour votre soutien, car on se sent vraiment très seul dans ce genre de situation.

  4. Oumessad /

    Je suis libraire depuis 5 ans et j ai un petit chiffre d affaire .Les je n arrive plus à joindre les 2 bouts entre les agios de la BNP et la suppression de mon découvert autorisé à la Caisse d épargne

    Pourtant le banquier de la BNP dit que j ai une augmentation de 10% par rapport à l année dernière mais ne veut plus me suivre malgré cela
    J aurai besoin juste de 5000 € pour me sortir d affaire mais personne ne veut me prêter car pas de fiches de salaire Que faire ??J ai mis ma maison en vente mais elle n arrive pas à se vendre non plus je suis au bout du rouleau

    Merci de me conseiller s il vous plait pour m aider à sortir la tête de l eau …

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

counter stats